Les Universités des abeilles 2018 se sont ouvertes sur une introduction par Sylvie Bénard (Directrice environnement du Groupe LVMH) et Laurent Boillot (Président de la Maison Guerlain), dans laquelle a été rappelé le lien entre Guerlain et les abeilles qui, en plus d’inspirer la Maison depuis 1853, sont une source de matières premières irremplaçables pour ses créations. Frédéric Denhez a ensuite lancé les tables rondes, qui ont pris la forme de discussions passionnées et passionnantes.

Les intervenants de la première table ronde sont revenus sur les causes de l’érosion de la biodiversité, les conséquences sur les abeilles et la nécessité de les protéger en changeant de modèle agricole pour des cultures plus raisonnées (et sans pesticides, comme sur l’île de Ouessant) et en soutenant la production de miels de qualité !

La seconde table ronde déroulait un certain nombre de solutions proposées par les institutions et l’innovation pour protéger la biodiversité & les abeilles : initiatives nationales et locales du gouvernement, formation des apiculteurs, nouvelles technologies…un premier pas vers une amélioration de la situation !

Les intervenants de la troisième table ronde représentaient des entreprises, qui comme Guerlain et le Groupe LVMH, sont engagées pour la protection de la biodiversité & des abeilles…parce que notre économie reste dépendante de la nature !

Le mot de la fin a été laissé à Sandrine Bélier, intervenante 2017 et marraine de cette édition qui s’est réjouie de la multiplication des initiatives positives, a rappelé l’importance de lieux d’échanges comme les Universités des abeilles et a d’ores et déjà annoncé une 3e édition à venir, avec un public encore plus large !