L’acteur et artiste Samuel Le Bihan partage son projet Chrysalis, une machine qui transforme les déchets plastiques en carburant. Très sensible aux pollutions plastiques, il a pu mesurer lors de ses voyages, loin du tourisme, l’impact de cette pollution qui touche surtout les plus pauvres. Pour lui, il faut revaloriser le déchet, pour en faire une économie à la fois solidaire, sociale et circulaire. Son défi : transformer le pire pour l’amener à être le meilleur.